SOIN MICRONEEDLING

L ‘ère du micro-needling

Ce petit appareil d’aspect inoffensif qu’est le Dermapen bouscule pourtant la plupart des procédures esthétiques. Il représente des années d’évolution dans les techniques de traitement du derme. L’idée du microneedling consiste à percer à profondeur variable l’épiderme et le derme avec de minuscules aiguilles. Avec près de 8000 à 9000 impacts à la minute, l’effet de stimulation du collagène est impressionnant!

Petit historique


L’idée d’ôter l’épiderme pour forcer l’organisme à faire littéralement peau neuve ne date pas d’hier. Dès 1905 on commence les premières procédures d’ablation chirurgicales. Devant les effets redoutables d’une telle chirurgie on voit apparaître dès 1978 les premiers lasers ablatifs, tout de même moins violents dans leurs effets. Mais l’idée est toujours la même: procéder à l’ablation des couches cutanées superficielles.
Ce n’est qu’en toute fin du XXème siècle qu’on commence à envisager l’idée de micro lésions qui permettent de garder de la peau saine qui aidera à reconstruire les parties traitées. En 1995 apparaît le Dermaroller, cylindre muni d’aiguilles. La profondeur n’est pas réglable et les impacts non verticaux créent autant de problèmes qu’ils n’en résolvent. La technologie transpose à son tour cette idée dans le domaine des lasers, avec les lasers fractionnels dans les années 2004.
Il faudra attendre 2011 pour voir naître le Dermapen, et la petite révolution qu’il entraîne avec lui. L’appareil a été rapidement copié par de très nombreuses manufactures chinoises de médiocre qualité, et nous suggérons fortement de bien faire attention à utiliser l’original.

Principe

Le Dermapen quant à lui produit des lésions mécaniques en relation avec la pression, les points de puncture restant propres, sans débris, les cellules lésées meurent (apoptose) et émettent des signaux ordonnés pour organiser la restructuration du tissu.
De plus le microneedling induit ainsi juste la quantité d’inflammation requise pour provoquer une bonne sécrétion d’éléments réparateurs et de nouveau collagène. Trop d’inflammation produirait dans un premier temps de l’hyperpigmentation, puis des cicatrices.
Les impacts ont pour effet de briser le vieux collagène et de déclencher la production de nouveau collagène organisé. La peau s’épaissit et les imperfections, comprenant aussi bien les cicatrices que les rides sont réduites.

Protocole de traitement
Traitement d’attaque: 4 séances à 3 semaines d’intervalle, avec sérum à l’acide hyaluronique.
Traitement d’entretien: 1 séance tous les deux mois.


Le Dermapen à lui seul donne déjà de très beaux résultats, mais une fois combiné avec d’autres principes actifs( collagène élastine, vitamines A C E…) ceux-ci sont multipliés.

Pourquoi ce phénomène? D’une part les très nombreux microcanaux, qui restent ouverts de 15 à 60 minutes permettent aux pricipes actifs de s’infiltrer dans toute la zone traitée  et provoque une importante libération de facteurs de croissance et de prolifération cellulaire.

Contre-Indications et précautions


Il n’existe pas vraiment de contre-indications mais surtout deux types de complications possible qu’il faut savoir prévenir.
L’hyperpigmentation: il faudra demander aux patients d’éviter l’exposition directe au soleil durant plusieurs jours. Les peaux foncées devront spécialement se protége

TRAITEMENTS   MICRONNEEDLING 4 SEANCES   

                         1 SÉANCE 120€           4 SÉANCES   380€