Les rougeurs

Définition et solutions

Les rougeurs de la peau sont directement liées à la présence de vaisseaux sanguins situés dans le derme et l’hypoderme (l’épiderme, lui, n’est pas vascularisé). Il s’agit en fait d’un réseau de petites artères et de veinules qui rétrécissent au fur et à mesure qu’on se rapproche de la surface pour former ce qu’on appelle les capillaires. C’est généralement au niveau de ces capillaires que se produit le phénomène responsable de certaines rougeurs.

Les capillaires assurent la communication entre le sang artériel venant des poumons et le sang veineux qui y retourne via le cœur. Le réseau des capillaires est muni de sphincters musculaires qui règlent le diamètre des vaisseaux et l’écoulement du flux sanguin. Ils agissent comme de petits robinets qui retiennent le sang ou le laissent passer. C’est ce qui permet notamment de réguler la température de la peau. Par exemple, quand on a froid, les robinets des capillaires s’ouvrent, le sang afflue et la peau des joues devient rouge. 

Avec le temps ou en raison des conditions climatiques, des prédispositions génétiques,  ce système de sphincters peut s’affaiblir. Les petits vaisseaux et les capillaires restent dilatés, remplis de sang et les rougeurs se font alors plus persistantes. Elles s’installent et peuvent ne plus disparaître.

 Selon le degré de rougeurs, on parle de:

 « flushes« , de télangiectasies, d’érythrose, de couperose ou encore de rosacée.( à ce dernier stade, consulter dermatologue)

Pour traiter ces rougeurs couperose ou Rosacée , il est important d’apaiser l’épiderme, et de le fortifier pour protéger ce réseau capillaires de mauvaise qualité.

Les causes

Génétique sachant que, dans 56% des cas, on constate des antécédents familiaux de couperose

Hyperréactivité des vaisseaux sanguins du visage, qui en se dilatant de façon excessive, créent les rougeurs et la sensation de chaleur inconfortables

Intolérance de la peau au soleil (via la sensation de chaleur et les altérations chroniques liées au photo vieillissement associé)

Les adultes ayant le teint clair et dont la peau a tendance à rougir facilement sont plus souvent atteints.

Les femmes sont plus sujettes à la rosacée que les hommes, puisque l’on compte deux femmes atteintes pour un seul homme souffrant de rosacée. Ces derniers qui la développent généralement au-delà de 50 ans sont davantage enclins à développer le rhinophyma, stade très avancé de la maladie.

Passé un certain âge (70 ans), les personnes épargnées jusque-là développent rarement la maladie.

La rosacée est quasi inexistante chez l’enfant même si elle peut parfois apparaître dans le jeune âge. Dans ce cas, elle se développe sous forme de rougeurs touchant principalement les joues. Il est également fréquent que des symptômes ophtalmologiques (yeux rouges, paupières enflées) précèdent les problèmes de peau.

Cette affection se révèle être héréditaire, les personnes aux parents atteints ont davantage de risques d’en souffrir aussi.

Préventions

– Les agressions climatiques : Éviter les expositions au soleil, les températures extrêmes, les variations brutales de température et l’exposition aux intempéries.

– Protéger sa peau pour éviter toutes ces influences… Écharpes et crèmes solaires toute l’annèe..

– Photoprotection devra être adaptée au phototype de la personne.

– Eviter la consommation de boissons et d’aliments trop chauds ou épicés, ou la prise d’alcool qui contribuent à la dilatation des vaisseaux sanguins et provoquent des rougeurs.

– Limiter ou arrêter le tabac

– Eviter le stress et les émotions fortes, il est conseillé d’apprendre à se détendre pour mieux les gérer

– Eviter la pratique d’un sport avec des efforts physiques intenses ou bien les atmosphères surchauffées au travail ou à domicile.

Il est important de limiter les gestes et produits irritants et de favoriser des dermo-cosmétiques fluides pour leur action hydratante. Ils apportent ainsi un apaisement et un confort cutané.   Il est déconseillé d’utiliser des soins trop occlusifs.

Les maquillages et cosmétiques à effet ‘anti-rougeur’ ou ’masquant’ adaptés à ce type de peau contribuent également à une bonne protection de l’épiderme, par leur filtre UV associé, et camouflent avantageusement les rougeurs affichantes.

PRENEZ UN RENDEZ-VOUS POUR UN

DIAGNOSTIC GRATUIT

05 45 95 73 15

Une question à me poser ?

9 + 8 =

Les soins dermo-cosmétique

SENSITIVE PRO

APAISER

HYDRA CLINIC

HYDRATER ET Réparer

BIOLOGIC DEFENSE

rééquilibrer

Principes actifs puissants

  • SEPICALM S : actif issu de la biotechnologie, extrait d’avoine et de coco, permet de contrôler les agents responsables de la sensibilité induite dans les cellules épidermiques stressées.

    Restauration du film hydrolipidique : 

      -Apport en acides aminés, lipides et minéraux

       -Action hydratante, calmante , apaisante immédiate 

    – Restauration du confort cutané, les peaux sensibles sont apaisées

         – Stimule la sensation de bien-être en boostant la production de la beta-endorphine

         – Diminue les inflammations en contrôlant la production de cytokines pro-inflammatoires

    EXTRAIT DE PETIT HOUX : drainant et décongestionnant. Renforce la paroi des capillaires sanguins.

  • ANTIPHLOGISTICUM K : anti-inflammatoire, apaisant et hydratant.

    • Vit E anti radicaux libre
    • huile de coton, camélia
    • huile de lys blanc
    • extrait de guimauve anti inflamatoire 
  • BAIE DE SUREAU NOIR : riche en vitamines A, C et B6. Remarquable concentration en fer, flavonoïdes et caroténoïdes. Anti-inflammatoire.
  • RUBISTEM : extrait de Centella asiatica associé à de la glycérine. Riche en polyphénols antioxydants. Excellent cicatrisant.

Traitements nouvelles technologies

Photo-Rajeunissement IPL

Microneedling ACS-pen